Améliorer son mental, Technique cavalier

[Technique cavalier] La cohérence cardiaque

En image, un gif pour vous inviter à respirer en rythme : inspirez quand la « boîte » s’ouvre et expirez quand la « boîte » se referme.
Je n’ai pas de crédit à donner car je ne connais pas l’auteur de ce gif très souvent utilisé pour illustrer la cohérence cardiaque ou l’importance de la respiration.

La cohérence cardiaque est une technique respiratoire qui permet d’abaisser les niveaux de stress physiologiques.
Pour les pragmatiques, la cohérence cardiaque se base sur des mécanismes physiologiques très classiques, à base de rétrocontrôle nerveux (via le nerf vague) et de variabilité cardiaque (utilisée pour quantifier la douleur chez les bébés par ex) !

(Fun fact, l’équivalent médicamenteux existe : pour les personnes susceptibles de faire des crises de panique ponctuelles, prévisibles et non soumises à une anxiété chronique (et en dehors de toute contre-indication médicale), on propose de prendre un comprimé de bêta-bloquant avant le déclenchement du stress pouvant générer une crise de panique, afin de diminuer l’emprise du système sympathique sur le cœur, donc éviter le phénomène de tachycardie et ainsi diminuer le ressenti émotionnel de la situation stressante. C’est utilisé notamment pour soigner les syndromes de stress post traumatiques via des réminiscences contrôlées. La cohérence cardiaque apporte un effet similaire.)

Lorsque nous vivons un épisode de stress aigu, notre cerveau active des mécanismes de survie : libération d’adrénaline entraînant tachycardie (accélération du rythme cardiaque), tachypnée (accélération du rythme respiratoire), vasoconstriction (visage pâle, extrémités froides)… De plus, les rythmes cardiaque et respiratoire deviennent erratiques : il n’y a pas de régularité entre 2 battements ou respirations.
Ce côté erratique envoie un signal de rétrocontrôle positif de stress : ça signifie que plus vous serez en « incohérence cardiaque », plus votre corps maintiendra son niveau de stress !

Pour casser la boucle, on adopte une respiration ample, continue et régulière. Le coeur s’aligne sur cette régularité et la boucle de rétrocontrôle passe en négatif et inhibe la sensation de stress au niveau du cerveau (le côté émotionnel, on retrouve son calme). Cela n’empêche pas d’avoir un rythme respiratoire ou cardiaque rapide (même si c’est + efficace quand c’est + lent) ! Mais simplement, il est redevenu régulier, « cohérent ».

Pour les anglophones, voici une explication de la cohérence cardiaque en 2 parties avec un exemple « live » de son efficacité.
Partie 1 : https://youtu.be/q06YIWCR2Js
Partie 2 : https://youtu.be/Q_fFattg8N0

Pour les francophones, une présentation rapide par un cardiologue de ce qui sous-tend la cohérence cardiaque
https://youtu.be/QkOCO30Uw1c
Pour les curieux qui souhaitent comprendre mieux le système chaotique du cœur décrit dans cette vidéo, je vous invite à étudier le problème à N corps, problème physique et astronomique qui démontre qu’à partir de 3 influences gravitationnelles, le modèle mathématique devient trop complexe pour être décrit.
La problématique est identique dans les systèmes vivants où les influences sont tellement nombreuses qu’on ne peut pas en faire de modèle précis mathématique. On fait donc des approximations, qui ne seront jamais 100% justes, mais qui nous autorisent à développer des outils pour maîtriser un peu plus le système, comme une respiration spécifique ou un médicament.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s